Dates examens
 
 

Category: Métier

Tous le métiers du CAP Petite Enfance

Devenir Educateur de jeunes enfants (EJE)

Découvrez tous les aspects du métier d’éducateur de jeunes enfants et les détails du concours pour entrer en école d’EJE

Le métier d’éducateur de jeunes enfants

devenir educateur de jeunes enfants

devenir educateur de jeunes enfants

Devenir éducateur de jeunes enfants, c’est exercer un métier à la fois enrichissant et utile. En tant qu’éducateur de jeunes enfants, vous accompagnerez les tout-petits dans leur développement et leur éveil.

En lien avec les infirmières puéricultrices, les auxiliaires de puériculture ou encore les agents d’animation, vous travaillerez au quotidien avec les enfants et les aiderez à s’épanouir et affirmer leur personnalité.

Vous jouerez également un rôle préventif très important. Votre travail permettra en effet de déceler les difficultés que peuvent rencontrer les enfants dans le cadre familial ou scolaire, et ainsi leur apporter, ainsi qu’à leurs parents, des réponses adaptées.

Au bout de 3 ans d’exercice en tant qu’éducateur de jeunes enfants, vous pourrez prendre la direction d’une structure d’accueil de taille moyenne.

Comment devenir éducateur de jeunes enfants ?

Pour devenir éducateur de jeunes enfants, il est nécessaire de passer un concours pour entrer en école spécialisée. Seules les écoles spécialisées comme les CFEJE (Centre de formation d‘éducateurs de jeunes enfants) ou les IRTS (Institut régional du travail social) sont habilitées à délivrer le Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE).

Le concours est ouvert aux personnes titulaires du Bac mais également aux titulaires du CAP Petite Enfance possédant au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans la petite enfance.

Les épreuves du concours d’éducateur de jeunes enfants

Le concours d’éducateur de jeunes enfants comporte 3 épreuves :

  • 1 épreuve écrite d’admissibilité destinée à vérifier les capacités d’analyses, de synthèse et d’expression écrite des candidats
  • 2 épreuves orales d’admission :
    • Un entretien individuel permettant d’apprécier les aptitudes et la motivation du candidat
    • En entretien de groupe permettant de juger la capacité du candidat à prendre part à un débat en argumentant et à en restituer une synthèse écrite

Devenir Auxiliaire puériculture

Découvrez toutes les facettes du métier et les détails du concours d’Auxiliaire de puériculture

Le métier d’auxiliaire de puériculture

Professionnel(le) de la petite enfance, l’auxiliaire de puériculture travaille au contact direct des tout-petits, en lien avec les infirmières puéricultrices, les éducateurs ou encore les médecins.

Elle peut travailler dans de nombreux établissements :

  • Maternités
  • Crèches ou haltes-garderies
  • Centres de protection maternelle et infantile (PMI)
  • Services pédiatriques d’un hôpital ou d’une clinique

Ses missions vont différer selon l’établissement dans lequel elle exerce.

devenir auxiliaire puericulture

devenir auxiliaire puericulture

En maternité ou dans un service pédiatrique, l’auxiliaire de puériculture dispense les soins d’hygiène et de bien-être aux nouveau-nés. Elle conseille également les jeunes mamans dans leur nouveau rôle.

Dans une crèche ou une halte-garderie, elle organise les différentes activités, s’occupe des repas, de la sieste ou encore assiste les enfants dans tous les gestes d’hygiène.

Dans un PMI, l’auxiliaire de puériculture accueille les jeunes mamans ou les futures mères, et les conseille en lien avec le médecin et la puéricultrice. Elle gère également les dossiers et effectue des visites dans les familles.

Comment devenir auxiliaire de puériculture ?

Pour devenir Auxiliaire de puériculture et travailler auprès des nouveau-nés, vous devez passer un concours pour entrer en école d’auxiliaire de puériculture. Les écoles qui peuvent délivrer le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP) sont les IFAP (Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture), IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers), écoles de puériculture ou encore certains lycées.

Les épreuves du concours d’auxiliaire de puériculture

Le concours d’entrée en école d’auxiliaire de puériculture comporte 2 épreuves :

  • Une épreuve écrite d’admissibilité qui se décompose en 3 parties :
    • Une épreuve de culture générale sur le secteur sanitaire et social
    • Une série de questions portant sur la biologie et les mathématiques
    • Des tests d’aptitude ou psychotechniques
  • Une épreuve orale d’admission composée d’un exposé de culture générale et d’un entretien avec le jury pour évaluer la connaissance du métier du candidat ainsi que sa motivation

Certains candidats peuvent être dispensés de culture générale, de mathématiques et de biologie. Pour cela, vous devez être titulaire :

  • d’un Bac ou équivalent
  • ou d’un diplôme de niveau V dans le secteur sanitaire et social (CAP Petite Enfance ou équivalent)
  • ou d’un titre ou diplôme étranger vous permettant d’accéder à des études universitaire dans le pays dans lequel vous l’avez obtenu

Vous pouvez également être dispensé(e) de ces épreuves si vous avez suivi une première année en IFSI.

Devenir ATSEM – Agent d’Ecole Maternelle

Vous souhaitez devenir ATSEM pour travailler en école maternelle ? Découvrez toutes les facettes du métier et les modalités pour exercer ce métier.

Le métier d’ATSEM – Agent d’écoles maternelles

devenir atsem agent ecole maternelle

devenir atsem agent ecole maternelle

L’ATSEM (Agent territorial spécialisé écoles maternelles) est un élément indispensable dans les écoles maternelles de France. Chaque classe doit en effet disposer d’un ATSEM.

Le rôle de l’ATSEM est d’assister les enseignants d’école maternelle dans leur travail au quotidien. Elle les aide notamment au niveau de la préparation des différentes activités éducatives : peinture, modelage, parcours de motricité…

Elle travaille également au quotidien avec les enfants pour les aider dans l’acquisition des gestes élémentaires (lavage des mains, habillage…) et des règles de vie en communauté, pendant la classe mais également pendant les moments de pause (sieste, repas, goûter…) et les sorties extrascolaires.

Comment devenir ATSEM ?

L’ATSEM est un(e) fonctionnaire territorial(e). Son recrutement se fait donc par concours. Le concours ATSEM est organisé par des centres différents selon la région dans laquelle vous vous trouvez :

  • En Ile-de-France : les Centres Interdépartementaux de Gestion (CIG)
  • Dans les autres départements : les Centres de Gestion (CDG)

Une fois le concours réussi, l’aspirant(e) ATSEM est inscrit(e) sur une liste d’aptitude pendant 1 an (renouvelable deux fois) et peut postuler auprès des municipalités de toute la France.

Le concours ATSEM

Pour pouvoir passer le concours ATSEM, il faut :

  • Etre âgé(e) de plus de 16 ans
  • Posséder la nationalité française ou d’un des pays de l’Union Européenne
  • Etre titulaire du CAP Petite Enfance pour les personnes présentant le concours externe ouvert
  • Avoir une condition physique adaptée au métier d’ATSEM
  • Jouir de ses droits civiques et ne pas être condamné(e) pour des infractions incompatibles avec l’exercice de la fonction d’ATSEM

Le concours ATSEM est également ouvert aux parents de plus de 3 enfants, dans la mesure où cette condition est acceptée par votre centre de gestion.

Le concours ATSEM peut prendre 3 formes différentes :

  • Un concours externe ouvert pour les titulaires du CAP Petite Enfance
  • Un concours interne ouvert pour les fonctionnaires ou agent de collectivités ayant au moins 2 ans d’expérience dans le service public auprès de jeunes enfants en milieu scolaire
  • Un 3ème concours ouvert pour les candidats ayant au moins 4 ans d’expérience auprès de jeunes enfants

Les épreuves du concours d’ATSEM

Les candidats au concours ATSEM passent 2 épreuves :

  • 1 épreuve d’admissibilité : un QCM portant sur l’exercice de la fonction d‘ATSEM
  • 1 épreuve d’admission : un entretien portant sur les aptitudes et la motivation du candidat, ainsi que sur sa connaissance du métier et de l’environnement professionnel

Devenir Assistante Maternelle

Vous souhaitez devenir assistante maternelle ? Découvrez toutes les facettes du métier et les démarches pour faire la demande d’agrément.

Le métier d’assistante maternelle

Professionnelle de la petite enfance et de la garde d’enfants, l’assistante maternelle accueille des enfants, généralement âgés de moins de 3 ans, à son domicile pendant que leurs parents travaillent.

Présente au quotidien avec les tout-petits, elle les accompagne dans les grandes étapes de leur jeune vie : apprentissage de la propreté, acquisition du langage, de la marche…

L’assistante maternelle initie également les enfants aux règles de la vie en communauté et s’occupe de tous les soins quotidiens :

  • Préparation des repas
  • Soins d’hygiène
  • Habillage…

Elle organise en outre des activités adaptées à l’âge des enfants (peinture, jeux, lecture, coloriages…) et participe ainsi à leur éveil.

devenir assistante maternelle

devenir assistante maternelle

Sa présence au quotidien auprès des tout-petits lui permet de créer un lien fort avec eux, sans pour autant prendre la place des parents.

Le métier d’assistante maternelle requiert un certain nombre de qualités essentielles : patience, attention, mais également disponibilité et responsabilité.

La plupart des assistantes maternelles travaillent en tant qu’indépendantes rémunérées directement par les parents. Elles peuvent également travailler au sein de crèches familiales, associées à d’autres assistantes maternelles.

Comment devenir assistante maternelle ?

Pour devenir assistante maternelle, il est obligatoire de détenir un agrément délivré par le Conseil départemental. Cet agrément est valable pendant 5 ans et renouvelable. Il précise :

  • Le nombre d’enfants que l’assistante maternelle peut garder
  • Le type de garde autorisé (permanent, périscolaire, journée)

Le CAP Petite Enfance n’est pas obligatoire pour obtenir l’agrément d’assistante maternelle mais il vous permet d’être dispensé(e) des 120h de formation obligatoire organisées par le Conseil départemental.

Comment faire la demande d’agrément d’assistante maternelle ?

Si vous voulez devenir assistante maternelle, vous devez faire une demande d’agrément auprès du Conseil départemental dans lequel vous allez exercer. Vous devez pour cela remplir certaines conditions :

  • Un logement et un environnement adaptés à l’accueil des enfants
  • Une expérience auprès d’enfants (baby-sitting, animation en centre de loisir, stages…)
  • La maîtrise du français oral
  • Des qualités de communication, de dialogue, d’organisation et d’observation
  • Une aptitude à savoir prendre en compte de manière personnalisée les besoins des enfants et les attentes des parents

Pour plus d’information : Formulaire de demande d’agrément

© 2017 Dates examen CAP Petite Enfance