Découvrez tous les aspects du métier d’éducateur de jeunes enfants et les détails du concours pour entrer en école d’EJE

Le métier d’éducateur de jeunes enfants

devenir educateur de jeunes enfants

devenir educateur de jeunes enfants

Devenir éducateur de jeunes enfants, c’est exercer un métier à la fois enrichissant et utile. En tant qu’éducateur de jeunes enfants, vous accompagnerez les tout-petits dans leur développement et leur éveil.

En lien avec les infirmières puéricultrices, les auxiliaires de puériculture ou encore les agents d’animation, vous travaillerez au quotidien avec les enfants et les aiderez à s’épanouir et affirmer leur personnalité.

Vous jouerez également un rôle préventif très important. Votre travail permettra en effet de déceler les difficultés que peuvent rencontrer les enfants dans le cadre familial ou scolaire, et ainsi leur apporter, ainsi qu’à leurs parents, des réponses adaptées.

Au bout de 3 ans d’exercice en tant qu’éducateur de jeunes enfants, vous pourrez prendre la direction d’une structure d’accueil de taille moyenne.

Comment devenir éducateur de jeunes enfants ?

Pour devenir éducateur de jeunes enfants, il est nécessaire de passer un concours pour entrer en école spécialisée. Seules les écoles spécialisées comme les CFEJE (Centre de formation d‘éducateurs de jeunes enfants) ou les IRTS (Institut régional du travail social) sont habilitées à délivrer le Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE).

Le concours est ouvert aux personnes titulaires du Bac mais également aux titulaires du CAP Petite Enfance possédant au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans la petite enfance.

Les épreuves du concours d’éducateur de jeunes enfants

Le concours d’éducateur de jeunes enfants comporte 3 épreuves :

  • 1 épreuve écrite d’admissibilité destinée à vérifier les capacités d’analyses, de synthèse et d’expression écrite des candidats
  • 2 épreuves orales d’admission :
    • Un entretien individuel permettant d’apprécier les aptitudes et la motivation du candidat
    • En entretien de groupe permettant de juger la capacité du candidat à prendre part à un débat en argumentant et à en restituer une synthèse écrite